Cette acquisition augmentera sensiblement la présence de

Cette acquisition augmentera sensiblement la présence de
Capital One sur le marché des cartes de crédit et de fidélité

 

Toronto (Ontario), le 9 novembre 2010 - Capital One Canada et GE Capital Retail Finance, l’unité nord-américaine de prêts à la consommation de la Compagnie General Electric (NYSE : GE), ont annoncé aujourd’hui un accord ferme en vertu duquel Capital One Canada acquerra et offrira les cartes de crédit et les actifs connexes de la Compagnie de la Baie d’Hudson (HBC) détenus par GE Capital, qui comptent environ 1,3 milliard de dollars en prêts.

« L’histoire de la Compagnie de la Baie d'Hudson et sa marque de confiance en font un partenaire intéressant pour Capital One, qui cherche à accroître l’éventail de ses produits de cartes de crédit au Canada, déclare le président de Capital One Canada, Rob Livingston. C’est une occasion irrésistible pour Capital One d’augmenter sa présence sur le marché canadien. Nous tirerons parti de nos analyses et de nos tarifications sans pareil pour aider à rehausser et favoriser la croissance du portefeuille de cartes de crédit de la Compagnie de la Baie d'Hudson. Nous sommes aussi très désireux d’offrir un service et une valeur exceptionnelle aux loyaux détenteurs de cartes de la Compagnie de la Baie d'Hudson. »

Capital One Canada, une société-chef de file de son industrie pour ce qui est de l’expertise analytique qu’elle offre ainsi que de sa gestion en risque de crédit, tirera parti de ces deux compétences pour renforcer et faire prospérer le portefeuille de cartes de crédit et de cartes de fidélité de la Compagnie de la Baie d'Hudson. Capital One et la Compagnie de la Baie d'Hudson travailleront de concert pour développer des offres alléchantes et des services novateurs aux millions de détenteurs passionnés qui accumulent des primes de la Compagnie de la Baie d'Hudson.

Cette acquisition comprendra la mutation à Capital One d’environ 400 employés de GE travaillant directement pour les services financiers de la Compagnie de la Baie d'Hudson. Ces employés continueront de travailler pour le portefeuille de cartes de crédit de la Compagnie de la Baie d'Hudson dans les bureaux de Toronto et de Montréal.

 « Cette transaction, qui comprend seulement le portefeuille canadien de carte de crédit au détail de GE, nous permet de sortir d’un marché non stratégique pour Retail Finance. Nos affaires réussissent extrêmement bien, et nous continuerons de mettre l’accent sur notre croissance dans le marché américain où nous avons des relations avec plus d’une vingtaine de chefs de file américains dans le commerce au détail, avec lesquels nous avons récemment, pour plusieurs d’entre eux, renouvelé nos ententes à long terme », a déclaré Margaret Keane, présidente et directrice générale de GE Capital, Retail Consumer Finance.

La transaction, approuvée par les conseils d’administration de Capital One et de GE Capital, est assujettie aux notifications et approbations régulatrices d’usage et devrait être conclue au cours du premier trimestre de 2011.

Faisant partie de GE Capital et basée à Stamford, Connecticut, GE Capital Retail Consumer Finance offre des programmes de carte de crédit personnalisés selon la marque du fabricant à plus d’une vingtaine de partenaires, détient près de 30 milliards de dollars d’actifs et compte plus de 40 millions de titulaires de compte. Le Canada demeure un marché déterminant pour GE Capital, qui compte parmi les plus importants services financiers au Canada derrière les cinq grandes banques et qui aide à financer plus de 60 000 entreprises, petites et grandes, d’un bout à l’autre du pays. GE Canada est le troisième plus grand marché pour GE à l’extérieur des États-Unis et continue de croître au Canada.

 

Énoncés prévisionnels

La société tient à mentionner que les prévisions actuelles mentionnées dans le présent communiqué daté du 9 novembre 2010, ainsi que les projets, objectifs, attentes et intentions de la société sont des énoncés prévisionnels. Les résultats réels pourraient être totalement différents des attentes actuelles en raison de nombreux facteurs dont la conjoncture économique générale des États-Unis, du Canada et des marchés locaux où la société est présente qui peut affecter le revenu, la confiance, les dépenses et les économies des consommateurs et qui pourrait entraîner la faillite, le défaut de paiement, la radiation ou affecter les dépôts et le taux d’intérêt des consommateurs; les changements sur le marché du travail et celui du crédit; la capacité de la société à mettre en œuvre ses plans opérationnels et stratégiques; la concurrence offerte par les fournisseurs de produits et services du même domaine; les augmentations ou diminutions des soldes et des comptes de la société ou le taux de croissance ou la composition de ces soldes ou comptes; les changements à la réputation ou aux attentes touchant l’industrie des services financiers ou de la société en ce qui a trait aux pratiques, aux produits ou à la situation financière; les changements financiers, légaux, réglementaires (dont l’impact de la loi Dodd-Frank et des règlements qui seront promulgués à cet égard), fiscaux ou comptables, y compris tout ce qui ce rapporte à tout litige mettant en cause la société; et le succès des efforts de marketing de la société pour attirer et conserver sa clientèle. Une explication de ces événements et des autres facteurs se trouve dans le rapport annuel de la société ou dans d’autres rapports soumis à la Commission des valeurs mobilières des États-Unis (Securities and Exchange Commission), y compris, mais non de façon limitative, le rapport de la société sur le formulaire 10 K pour l’année financière ayant pris fin le 31 décembre 2009 et son plus récent rapport trimestriel sur le formulaire 10-Q.

Au sujet de Capital One

Basée à Toronto en Ontario, Capital One offre aux consommateurs canadiens un éventail de cartes de crédit MasterCard concurrentielles depuis 1996, année au cours de laquelle la société a lancé sa première carte Platine MasterCard au Canada. Capital One Canada est une division de la Banque Capital One, une filiale de la société financière Capital One de McLean, Virginia (NYSE : COF).

 

Autres personnes-ressources pour les médias :

GE

Stephen White, GE Capital Retail Finance

Stephen.white@ge.com

203 750‑3441

 

Kim Warburton, GE Canada

Kim.warburton@ge.com

905 858‑5678

 

Contact: Laurel Ostfield 416-549-2753

laurel.ostfield@capitalone.com

<< Back